Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 06:21
undefined
Une jeunesse chinoise (颐和园 ou Summer Palace, le nom du Palais d'été de Pékin) est l'un des films chinois que j'ai vu à Paris l'an dernier, en sachant déjà que j'allais venir étudier un an à Pékin. J'étais donc un peu plus impliqué dans tout ce qui touche à la Chine. Autrement, je serais certainement passé à côté de ce film, comme beaucoup d'entre vous probablement. Le film prend pour cadre l'année 1989 en Chine. Une jeune étudiante, Yu Hong (Hao Lei), quitte sa campagne natale pour venir étudier à Pékin. A l'université, elle tombe amoureuse de Zhou Wei (Guo Xiaodong), un étudiant avec lequel elle aura des rapports assez destructeurs. Autour d'eux, le milieu étudiant s'agite et le mouvement conduit aux événements de la place Tian'anmen, et pour certains, jusqu'à l'exil.

Une-jeunesse-chinoise.jpg
Les personnages principaux du film ne sont pas des membres actifs de la révolte, mais c'ets justement intéressant de voir comment un tel mouvement est arrivé à fédérer toutes les frustrations de cette génération autour d'aspirations à la démocratie et à la liberté. Le film de Lou Ye est très réussi dans ce domaine, puisqu'il nous dresse le portrait d'une jeunesse chinoise libérée, que l'on imagine pas dans nos représentations occidentales de la Chine. Cette image, et la période sensible qui lui sert de toile de fond, ne colle justement pas avec l'image que le régime actuel veut donner. Le film de Lou Ye a donc été totalement censuré sur le sol chinois, et il semble très dur de trouver des DVD pirates. Quant à Lou Ye, il a été interdit de tournage en Chine pendant cinq ans. Cette censure, en plus des qualités intrinsèques du film, ne fait que renforcer la renommée d'Une jeunesse chinoise, que vous trouverez facilement en France. Un film qu'il faut avoir vu, dont l'intérêt est de montrer une autre Chine, que certains essayent de nous cacher.

Partager cet article

Repost 0

commentaires