Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

11 janvier 2008 5 11 /01 /janvier /2008 10:54
Au début de notre séjour à Pékin, nous étions surpris par le faible nombre de points d'accès à Internet en Chine. Rappellez-vous de nos "sessions Starbucks" pour que je puisse mettre à jour le blog avant d'avoir Internet dans ma chambre. En réalité, la Chine est plus "connectée" que ce que nous pensions. En tout cas dans les villes, car à Mengniu, dans le petit village que nous avons parcouru en Mongolie Intérieure, le terme même de shang wang était inconnu ou presque. La contrainte avec la Chine, c'était d'adapter Internet à l'écriture en caractères (si vous vous demandez toujours comment écrire en Chinois sur un ordinateur, reportez-vous à l'article sur l'écriture d'un SMS, le système est le même). Certains sites anglo-saxons ont donc créé des versions chinoises de leurs contenus, comme Google et Yahoo, qui ont connu un certain succès. Mais le plus simple et le plus lucratif pour les petits visionnaires du Net chinois, c'était encore de créer de toute pièce des sites ou services équivalents à ceux qui marchaient déjà dans le reste du monde ! Ainsi Baidu ressemble à s'y méprendre à Google, QQ a copié la messagerie instantanée de Microsoft, MSN Messenger, et Xiaonei est un clone intégral de Facebook. Surfons ensemble sur les grands acteurs du web chinois ! J'ai mis des liens à chaque fois pour que vous puissiez vous rendre sur ces sites.

Sites-Web.jpg
Baidu, QQ, Xiaonei, ces interfaces ne vous semblent pas familières ?

Baidu (www.baidu.com) est considéré comme le site le plus utilisé en Chine. En plus de proposer le meilleur moteur de recherche en langue chinoise, Baidu est la plus grande plate-forme de téléchargement (entièrement gratuit !) de toute la musique chinoise... et internationale pour les tubes qui marchent en Chine. Imaginez simplement que Google propose la même offre chez nous... En Chine, le débat sur les droits d'auteurs n'a pas lieu d'être, comme je vous l'ai déjà dit au sujet des copies de DVD à mois d'un euro. Les chanteurs vedettes gagnent toujours des sommes folles, mais c'est grâce à la publicité, aux films dans lesquels ils jouent, aux concerts qu'ils donnent. C'est une donnée à prendre ne compte dans nos débats en France sur la question du téléchargement.

Derrière Baidu, QQ (www.qq.com) est l'équivalent chinois de Microsoft Hotmail, avec également l'application MSN Messenger, qui est un succès. Cela n'empêche pas que beaucoup de Chinois utilisent le MSN original. C'est d'ailleurs très utile de converser sur MSN en Chinois avec Denise ou Alicia, car cela me permet de réfléchir rapidement à des phrases courtes et usuelles et de pouvoir demander un mot manquant si nécessaire.

Troisième acteur majeur, le site Sina (www.sina.com.cn) qui est une sorte d'immense plate-forme qui propose informations, forums, comptes personnalisés. Le site affiche des statistiques impressionnantes : c'est le premier site chinois à avoir été côté au Nasdaq, fort de plus de cent millions d'utilisateurs enregistrés et de trois milliards de pages consultées... quotidiennement ! Mon modeste blog en est encore loin ;-)

Ensuite, Google est positionné dans ce Top5, de même que Baotao qui est également un site multi-usage dans le registre de Sina (www.google.cn et www.baotao.cn). Dernier site dont je voulais vous parler ici, Xiaonei (www.xiaonei.com) qui est en passe de devenir le pendant chinois du site communautaire étudiant américain Facebook. Il y aurait déjà un million et demi d'étudiants chinois connectés, ce qui reste certes loin des cinquante-cinq millions d'utilisateurs de Facebook, mais le service est ici limité à la Chine ou à ceux qui parlent Chinois. Mais la comparaison Facebook-Xiaonei ne s'arrête pas là : les deux sites sont quasiment identiques, en terme de couleur, d'interface, de services...

Internet, quelle invention incroyable quand même. Quand je suis né il y a vingt ans, l'Internet pour particulier n'existait pas encore. A dix ans, mes parents ont acheté notre premier véritable ordinateur capable de se connecter sur le web. Et dix ans plus tard, me voilà en train de rédiger mon blog ! Internet est aujourd'hui indispensable pour nous, et je l'ai vraiment ressenti à Mengniu justement, en essayant d'imaginer que, comme ces gens, Internet me soit totalement étranger. Impensable ! Je pense même qu'un Chinois urbain et moderne, en partie grâce à Internet, est plus proche d'un Français que d'un paysan de son propre pays. Toujours est-il qu'après cette petite revue du Net chinois, je vous ai préparé pour demain un article sur le phénomène grandissant des jeux en ligne en Chine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric 18/04/2013 10:36

Merci pour ces informations. J'ai créé un blog sur l'internet chinois qui est plus une sorte de veille sur ce marché.
Tu connais mon blog Internet Chine?

Olivier 06/03/2013 17:59

Pourquoi ne peut on pas commenter sur ton site Valentin?

julia 08/03/2009 20:28

Bonjour !!

J'ai découvert le site Baidu il n'y a pas longtemps. Il parait que c'est un très bon site en ce qui concerne le téléchargement de musiques, gratuitement comme tu le dit.
Le problème c'est que je suis incapable de me réperer sur ce site pour télécharger des musiques. J'aurai donc besoin d'un peu d'aide si cela ne te dérange pas bien sûr.
je te laisse mon adresse : bakadess@voila.fr

à bientôt
julia.