Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 11:08
Autre petit insolite que je voulais vous faire partager sur ce blog, la superstition des Chinois vis-à-vis des nombres. Vous le savez peut-être, les JO débuteront officiellement le 08/08/2008 à 8h08'08 du soir l'an prochain. Le chiffre 8 (八, ba) est un signe de prospérité. En revanche, le 4 (四) se prononce si, comme la mort (死). Il porte donc malheur. Cette superstition va jusque dans le choix des numéros de téléphone chinois : il faut éviter les 4 et prendre des 8 à tout prix. A tout prix en effet, car suivant les chiffres du numéro, la carte SIM ne coûte pas la même chose !

Lorsque j'ai acheté mon portable il y a quelques jours, je m'en suis plutôt bien sorti, avec un seul 4 et deux 8 ;-)
Repost 0
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 10:38
En Chine, les étrangers sont surnommés les lao wai (老外), ou les "longs nez". Les pékinois sont désormais habitués à voir des touristes occidentaux arpenter leurs rues, mais ce n'est pas le cas des provinciaux. Ainsi, certains Chinois ont voulu faire des photos d'eux avec nous sur la Place Tian'An Men. C'était assez amusant, tout comme la réaction des jeunes enfants qui nous pointent du doigt ou nous regardent avec leurs yeux ébahis dans la rue. Plus que nos longs nez, nos "barbes" interpellent les Chinois, bien plus imberbes. Les deux premières personnes avec qui nous avons discuté ici (une qui voulait nous entraîner dans un cours de calligraphie, gratuit à première vue, mais sûrement nettement moins désintéressé au final, et une autre au McDo) nous ont fait remarquer que nous semblions beaucoup plus âgés que nos âges avec nos barbes pas rasées.

TAM Arnaud

Il faut dire que les étrangers restent relativement peu nombreux à Pékin, même dans les lieux très touristiques comme Tian'An Men. Le plus impressionnant, c'est lorsque nous sommes les seuls non-Chinois dans les restaurants, les bus ou les métros (toujours bondés, quelque soit l'heure). C'est là que l'on réalise vraiment que nous ne sommes plus tout à fait dans le même monde... Mais dans l'ensemble, le Pékinois qui n'est pas en position de nous vendre quelque chose semble très accueillant !
Repost 0