Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 17:53
Ce matin, nous avons eu nos premiers cours de Chinois à BeiWai (contrairement aux feignasses de Beida qui ont encore une semaine de vacances...). Au menu, quatre heures (moins les pauses) pour faire un petit dialogue en long et large, avec vocabulaire, prononciation, prononciation encore et toujours, et enfin... prononciation. Plus sérieusement, on sent qu'à ce rythme-là, les progrès seront rapides.

Ensuite, nous avons eu droit à une sorte de réunion d'accueil, avec discours des officiels en Chinois et... hymne national de la République populaire de Chine ! Enfin, une petite réunion (en Anglais... ouf, enfin une !) avec la policière en chef chargée des étrangers à Pékin, mais elle est restée très floue sur les questions de visa à rallonger, alors qu'on a payé 450 kuai à l'université pour le faire. En revanche, la deuxième partie était comique. On a appris qu'on n'avait pas le droit d'avoir de chien de plus de 35cms, que la drogue, c'était pas bien, mais que l'alcool à 65° du quartier de Houhai est très bien, tout comme les jeunes Chinois et Chinoises du quartier (c'est un quartier assez branché avec des bars autour d'un lac du centre de Pékin), mais qu'il fallait faire attention et ne pas abuser de l'alcool, sinon les garçons se battent entre eux. Bref, une série de conseils et d'anecdotes surréalistes dans la bouche d'un super-officier de police.

Nous avons fini la journée à Beida, où l'on a acheté nos vélos. Et là, c'était le bonheur : rouler sans efforts (car c'est tout plat) dans les rues (les périphériques en fait...) de Pékin, à la fraîche, c'était très agréable. Et on n'a mis qu'un quart d'heure pour relier les deux université, ce que le bus met une demi-heure à faire. Je vous reparlerai de mon vélo dès demain, puisque vous pourrez essayer de deviner son prix.

@+
夏冰
Repost 0
Published by Val - dans BeiWai
commenter cet article
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 17:34
Après quelques jours de galères électrico-administrativo-bancaires, l'année va enfin pouvoir débuter, officiellement mardi prochain. Le test oral était assez comique lui aussi, puisque j'étais incapable de répondre aux questions basiques de l'examinatrice, mais elle voulait malgré tout que j'aille au niveau supérieur car je savais lire presque tous les caractères. J'ai préféré jouer la sécurité pour ne pas me retrouver dépassé.

Après une dizaine de jours à Pékin, je trouve que nous nous sommes plutôt bien adaptés au rythme de vie, à la gastronomie pékinoise, et il y a vraiment moyen de passer une très bonne année !

Le campus de notre université est très agréable. Notez qu'en Chine, on dit "notre université", "notre entreprise" etc. et pas "mon", "ma". Hormis le fait que le campus soit divisé en deux par le périphérique aérien, l'université est à taille humaine, avec quelques beaux espaces verts, de très bonnes installations sportives, plusieurs supérettes très utiles, et des rues adjacentes bourrées de restaurants (en même temps, en Chine, il y a des restaurants partout).

P--riph-.JPG
L'entrée principale du West Campus depuis le East Campus, avec le troisième périphérique au milieu... 

Ma chambre est honteusement luxueuse comparée au niveau de vie du pékinois moyen, qui lui-même est très au-dessus du Chinois moyen. J'ai une douche et des toilettes personnelles, dont j'aurais pu me passer, mais qui ajoute un net confort d'utilisation. J'ai également une superbe télévision, avec plus d'une cinquantaine de chaînes toutes plus irregardables les unes que les autres. J'essayerai d'ailleurs de développer un peu plus ce sujet à l'avenir parce que la télé chinoise est souvent très drôle.

Chambre-1.JPG
Chambre-2.JPG


La vue depuis ma fenêtre quadruple-vitrage du 10e étage : la CCTV Tower (215m pour la plateforme, 410 pour l'antenne), mais elle sera bientôt remplacée par un bâtiment de Rem Koolhaas à l'architecture absolument incroyable. Suivant la densité du brouillard (naturel + pollution), il arrive que je la voie beaucoup mieux... ou pas du tout.
Repost 0
Published by Val - dans BeiWai
commenter cet article
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 04:53
Enfin... !

J'ai désormais payé mon abonnement Internet, ce qui me permet de vous écrire depuis ma chambre. Cela devenait frustrant d'avoir tant de choses amusantes, intrigantes (et énervantes aussi parfois) à vous raconter sur ces derniers jours et de ne pas pouvoir les poster. Je vais maintenant pouvoir me reconnecter un peu à l'actualité. C'est d'ailleurs assez surprenant que Beijing, ville où vous pouvez trouver les toutes dernières technologies partout, ne soit pas plus (ou mieux) reliée à Internet. Il n'y a quasiment aucun système de Wi-fi (sauf le Starbucks), et pas énormément de 网吧 (wang ba : les cyber-cafés).

Mais la chose est réparée, un peu plus tôt que prévu, car le test de ce matin était... plus court que prévu pour nous ;-). En fait, ils se sont plantés dans la traduction des instructions en Anglais, donc c'était l'écrit ce matin et l'oral demain, alors que le papier indiquait le contraire. Du coup, j'ai préparé quelques phrases de présentation hier pour l'oral, mais je n'ai pas spécialement revu les caractères.

Or l'épreuve consistait à donner la correspondance en pinyin (donc en alphabet phonétique) d'une longue série de caractères ou expressions. En gros, il devait y avoir pas loin de 1000 caractères différents, nous en avons appris 400 en France, et après les vacances, il en reste 250. Bref, on n'est pas allé très loin, mais comme ils n'avaient pas l'air d'être dérangés par le travail d'équipe, on a fait ça à trois. On a trouvé pire que nous (copie quasi-blanche) et bien mieux (des Coréennes ou des Japonaises pour qui le Chinois est la LV1 depuis le collège). Bref, on a bien rigolé, mais demain, l'oral risque d'être nettement moins drôle !

Je vous laisse. J'aurai peut-être un peu de temps ce soir pour vous faire partager deux ou trois anecdotes sympathiques.
Bonne journée,
XB

EDIT : It works... ou presque ! En effet, hier soir, alors que j'écrivais les quelques lignes ci-dessus, l'électricité a disjoncté dans ma chambre. Les hôtesses d'accueil ne parlant pas de tout Anglais, j'ai passé la soirée à la bougie (ou plutôt à la luminosité de l'écran d'ordinateur - modernité oblige...), avant de me représenter ce matin à l'accueil. Ils m'ont envoyé un électricien chinois, c'était que du bonheur ! "Maintenant, électricité ; ce matin, avoir pas électricité". Maintenant tout est sensé marcher vraiment. Mais ne vendons pas la peau du dragon avant de l'avoir tué ;-)
Repost 0
Published by Val - dans BeiWai
commenter cet article
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 06:54
Salut,
je n'ai pas beaucoup de temps devant moi... Mais c'est juste un petit post pour vous dire que je suis enfin sorti des déboires administratifs (du moins les premiers), et que les "vacances" s'achèvent car j'ai des tests de niveau dès demain (8h !). Autrement, tout va bien. J'espère avoir rapidement Internet dans ma chambre pour vous en dire plus.
A très bientôt,
Xia Bing
Repost 0
Published by Val - dans BeiWai
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 10:57
Hier samedi, notre journée était consacrée à la visite de nos futures universités.

Nous avons commencé par la mienne, BeiWai, où nous avons retrouvé Damien et Jean. Comme je le disais, la fac est coupée en deux par le périphérique, mais je serai logé dans une des extrémités du campus, donc cela ne devrait pas être gênant. Au contraire, c'est plutôt une bonne chose pour les lignes de bus, qui sont une quinzaine à s'arrêter devant l'université. Le campus a l'air agréable, tout comme les chambres. En revanche, les administrations n'étaient pas là (ce sont les seuls à ne pas travailler le week-end ici ;-)), et tout à l'air de se faire en Chinois, même pour les étrangers ! J'aurai bientôt des informations plus précises à vous donner.

Ensuite, nous sommes allés à Beida, l'université où seront Jérémie et Arnaud. C'est plus joli, mais beaucoup plus excentré. Nous avions décidé de ne pas trop marcher, mais au final, on a gardé (malgré nous) le rythme des jours précédents. Nous avons terminé la journée par un restaurant chinois musulman dans la rue où loge provisoirement Jérémie. C'était très bon, comme toujours, hormis les oeufs de cent ans dont je ne suis vraiment pas fan ! Il faut dire que ce sont des oeufs qui ont pourri dans la terre pendant plusieurs mois, et qui ont une apparence très suspecte : le blanc s'est transformé en gêlée anglaise et le jaune a pris une couleur marron-vert foncé du meilleur goût !
Repost 0
Published by Val - dans BeiWai
commenter cet article