Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 03:49
undefined
L'un de mes trois films préférés dans cette sélection, Le Secret des Poignards Volants (十面埋伏), a atteint un niveau de maîtrise visuelle que je trouve extraordinaire. L'action se déroule en 859, sous la dynastie des Tang (voir les articles sur Xi'an). Mais cette dynastie impériale est désormais affaiblie, par de nombreux groupes rebelles, dont la fameuse Maison des Poignards Volants. Les capitaines Leo et Jin (Andy Lau et Takeshi Kaneshiro, tous les deux dans le récent The Warlords) sont chargés d'infiltrer et d'arrêter ce groupe. Ils organisent une fausse évasion de Mei (Zhang Ziyi), une rebelle aveugle, et espèrent qu'elle les conduira à l'emplacement secret des Poignards Volants. Seulement, lors de leur périple d'évasion à deux, le capitaine Jin tombe amoureux de Mei, et tout bascule.

Les-poignards-volants.jpg
Le film est repassé à la télévision chinoise il y a une semaine, et je ne pouvais pas m'empêcher de le revoir une nouvelle fois. Zhang Yimou a vraiment réalisé une mise en scène magistrale, avec des scènes inoubliables, comme le jeu d'écho sur les tambours au début, ou la bataille dans les bambous à la fin du film. L'histoire est très bien ficelée et réserve quelques surprises et rebondissements. Mais ce n'est pas le principal,car ce film est avant tout un plaisir pour les yeux, avec des décors et des paysages magnifiques, des acteurs parfaits, et des passages vraiment marquants. Si vous ne deviez en voir qu'un pour comprendre la richesse esthétique du cinéma chinois, regardez Le Secret des Poignards Volants ; je pense que vous ne serez pas déçus !

Partager cet article

Repost 0

commentaires