Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

27 décembre 2007 4 27 /12 /décembre /2007 13:32
undefined
Prolongement direct du cinéma en Chine, le DVD s'est imposé grâce à son prix défiant toute concurrence : de 5 à 12 yuan suivant la qualité du disque et de la pochette, voire la présence d'un boîtier. Soit en moyenne moins d'un euro pièce. A ce prix-là, pas la peine de télécharger soi-même les films pour les Chinois ! Les meilleurs magasins proposent même des coffrets avantageux avec l'intégrale d'un grand réalisateur ou d'un grand acteur. Le même système existe pour les séries américaines, avec des coffrets avoisinant la centaine de DVD qui contiennent les dix-huit saisons des Simpsons ou les dix saisons de Friends. Il est très facile de se procurer les DVD, que ce soit dans des petits magasins spécialisés ou simplement dans la rue à quelques mètres de l'université. On est vite tenté de se faire une impressionnante DVDthèque, mais au final, on n'a pas le temps de regarder tous les films que l'on achète. Il est surtout intéressant d'acheter des films chinois, sur lesquels je me concentre maintenant car on ne peut pas tous les trouver chez nous.

Le problème dans ce cas-là, c'est la langue ! Et là, c'est vraiment aléatoire, car la pochette peut annoncer des sous-titres en Anglais... et bien sûr il n'y a au final que du Chinois. Le pire, rappellez-vous, était le film The Sun Also Rises, qui en plus de son histoire bien compliqué était à 75% en dialecte du sud de la Chine et à 25% en Russe ! Mais il y a parfois des bonnes surprises, et lorsque les dialogues sont en Chinois et les sous-titres en Anglais, cela aide énormément pour la compréhension orale ! Malgré les mauvaises surprises linguistiques, je n'ai jusqu'à présent jamais découvert que le DVD ne contenait pas le film que je souhaitais. Mais il arrive que les DVD ne marchent tout simplement pas sur nos ordinateurs, ou que l'image soit très endommagée (surtout dans le cas des DVD à 5 yuan). Notez qu'il y a aussi quelques films français, comme Contre-enquête avec Jean Dujardin ou Le Papillon avec Michel Serrault. Mais les deux films français les plus connus en Chine sont Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain et... Taxi, que tout le monde semble connaître et apprécier. Vive la culture française !

Mais le plus drôle au final, ce sont les jaquettes, qui présentent les traductions phonétiques des noms d'acteurs occidentaux et surtout... des résumés au verso. Or il se trouve que les Chinois qui téléchargent les films et font les jaquettes ne parlent parfois pas Anglais. Cela entraîne des coquilles monstrueuses lorsqu'il s'agit de recopier le commentaire d'un critique du New York Times. Il arrive qu'une phrase ne contienne pas un seul mot bien orthographié. Encore plus amusant, lorsque le commentaire recopié est mauvais, on assiste à des massacres en règle. Je me souviens du commentaire très violent sur la jaquette du film 300, qui disait que le film était honteusement décadent et qu'il ne méritait pas d'être vu. Pour vendre un film, il y a mieux ! Comme par exemple, le boîtier d'un classique occidental dont j'ai oublié le nom, et dont le commentaire correspondait à peu près à : "Le film est beaucoup trop long et très ennuyeux, mais si vous devez tuer un dimanche après-midi pluvieux..." !

J'ai gardé la jaquette qui m'a fait le plus rire pour la fin : le Da Vinci Code, avec Tom Hanks. Sur le verso de la jaquette, cette phrase d'accroche sensée faire vendre le film : "Jim Carrey is the funniest man in Amorica"! Je ne sais pas ce qui est le plus incroyable entre le commentaire sur Jim Carrey qui n'est pas du tout dans le film et la faute de haut niveau : "Amorica" à la place d'America.

De toute façon, le plus important, c'est le film, et je rattraperai mon retard ce week-end, avec les commentaires des quelques films chinois qui m'ont le plus plu ou le plus intrigué.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 29/03/2010 10:45


Salut, et merci pour ces quelques films, je t'en conseil un à mon tour piaoliang ma ma 漂亮妈妈. Très bon film avec Gong Li.