Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 03:50
undefined
The Warlords de Peter Chan est le grand film de cette fin d'année en Chine. Il était donc naturel que je commence par lui, d'autant que c'est le seul que je sois allé voir au cinéma. Au sommaire de ce Tou Ming Zhuang (投名状, le nom chinois), un passage de la fin du XIXe siècle, qui a visiblement déjà servi de base à d'autres films. En 1870, l'Empire des Qing, gouverné par une Cixi tyrannique, n'est pas au mieux. Des groupes de bandits se rebellent. Le brillant général Ma Xinyi (interprété par Jet Li) découvre un de ces groupes, et lie son destin à ceux des chefs du groupe : Cao Erhu (Andy Lau) et Zhang Wenxiang (Takeshi Kaneshiro). Ils deviennent des frères de sang par un pact symbolique : "Nous ne sommes pas nés le même jour, mais nous voulons mourir le même jour."
Un autre personnage va semer le trouble dans ce trio, Lian (Xu Jinglei), la femme de Erhu dont Dage ("grand frère", le surnom du personnage de Jet Li) va tomber amoureux. Les trois hommes sont ambitieux, mais ne font pas toujours les mêmes choix moraux. Ces divergences stratégiques, ce triangle amoureux, ajoutés aux intrigues obscures de la cour impériale, aboutissent sur une rivalité au sein de la fratrie, jusqu'à conduire à sa perte.

The-Warlords.jpg
The Warlords, sans être inoubliable, ne déçoit pas. Les personnages sont intéressants et évoluent en parallèle sans excès de manichéisme de la part des scénaristes. Je n'ai bien sûr pas tout compris du premier coup, donc j'ai fait quelques recherches à côté. La base de l'intrigue est historique, puisque des recueils des Qing parlent du général Ma et des autres personnages. Le film, dominé par des teintes sombres, est bien réalisé et bien mené. Les acteurs sont tous les trois excellents. J'aime beaucoup Andy Lau à la base, mais Jet Li est aussi exceptionnel, dans un registre très différent de ces films habituels, avec un personnage plus vieux et plus sombre. Notez qu'il a reçu la somme record de cent millions de yuan (près de dix millions d'euros) pour le film, une somme que notre professeur de kouyu avait du mal à se représenter...
Pas encore de date de sortie pour la France. Mais promis, à partir de demain, ce seront majoritairement des films que vous pourrez trouver dans l'Hexagone, sinon cela n'a pas grand intérêt pour vous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires