Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 16:00
好运北京!C'est le slogan qui accompagne la série de compétitions préolympiques qu'accueille Pékin à quelques mois du grand rendez-vous d'août 2008. Après la gymnastique la semaine dernière, c'est le tennis de table qui est à l'honneur cette semaine. J'ai profité de la proposition de Vincent, un autre pongiste de Sciences Po qui étudie à Qinghua, je me suis donc rendu au gymnase de l'Université de Pékin pour suivre la première session nocturne de ce championnat. Malgré des tarifs très abordables, les gradins étaient peu garnis, mais il est vrai que ce n'était que le premier tour, qui plus est en semaine. D'autant que les supporters chinois ne sont pas pressés car ils sont à peu près sûrs de retrouver leurs favoris lors des phases finales de ce week-end.


Ma Long (le joueur en rouge dont le nom signifie "Cheval-Dragon") est en train d'expédier son adversaire.

En effet, les quelques grands noms du ping-pong chinois se sont qualifiés sans encombre : Zhang Yining (n°1 mondiale), Wang Nan (n°2) ou Guo Yan (n°5) dominent sans partage le circuit féminin avec Guo Yue et Li Xiaoxia qui complètent le Top 5. Il en va de même chez les hommes, avec Ma Lin (n°1), Ma Long (n°3) ou d'autres qui ne jouaient pas ce soir comme Wang Hao (n°2), Wang Liqing (n°4) ou Chen Qi (n°5). Cette excellence des joueurs et joueuses chinois pose problème au final. Le règlement des Jeux Olympiques limite à trois le nombre de ressortissants d'un même pays dans une même discipline. Or il y a plus de trois Chinois dans les Top 10 mondiaux. Il y aura donc des déçus... ou des "mercenaires". Concourrir sous les couleurs de Hong Kong ou Taiwan (qui ne sont pas rattachés à la Chine dans le découpage du CIO) est en effet l'ultime solution pour les sportifs Chinois de haut niveau qui ne peuvent pas représenter la République populaire de Chine à cause de la trop forte concurrence nationale. Ainsi, parmi les adversaires des vedettes du tennis de table chinois, il y avait énormément de Hong-kongais ou de Taiwanais. Signalons aussi la belle victoire d'un petit Français, Emmanuel Lebesson, 160e mondial, face à un Sud-Coréen !

Le-Stade.jpg
Avec un peu plus de spectacteurs et la fièvre des JO, ça va être énorme !

L'objectif de ces compétitions préparatoires est de tester l'organisation et les infrastructures pékinoises. Dans le cas du ping-pong, le stade avait partiellement brûlé de manière accidentelle l'été dernier. En conclusion, qu'il s'agisse du stade ou des (très) nombreux bénévoles qui nous indiquent notre chemin, je dois reconnaître que tout est déjà bien en place. Je reprends le slogan qui passe en continu sur la chaîne CCTV5, l'équivalent chinois d'Eurosport, 我们已经准备好了! (Women yijing zhunbei hao le !, "Nous sommes déjà prêts !"). Vivement les Jeux, dans un peu plus de 200 jours !

Partager cet article

Repost 0
Published by Val - dans Pékin
commenter cet article

commentaires