Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 16:16
Voici mon petit coup de cœur cinématographique du moment : Beijing Bicycle. Vous avez peut-être déjà vu ce film, car il est assez connu en France et en Europe depuis son Ours d’argent à Berlin en 2001, mais je ne l’avais pas vu pour ma part.

Beijing-bicycle.jpg
Ce film de Wang Xiaoshuai, qui m’a servi de base pour mon exposé de hanyu de la semaine dernière, colle parfaitement avec la problématique des transports dans les villes chinoises modernes (cf. article ci-dessous). Il se trouve également que le film retranscrit très bien ce que j’ai ressenti lors de mes premiers jours à Pékin.

Guei a 17 ans, il vient de la province du Shanxi pour trouver du travail à Pékin. Il est employé dans une entreprise de livraison de colis pour particuliers. Son entreprise ne le paye pas directement, mais lui propose comme rémunération de lui offrir le vélo avec lequel il travaille une fois qu’il aura atteint six cents yuans de courses. Fasciné par son VTT tout neuf, le voilà qui travaille avec zèle, parcourant les quartiers de Pékin sans fatigue, slalomant dans les flots de voitures et de bicyclettes qui s’accumulent sur les périphériques et les grandes avenues pékinoises. Seulement voilà… un jour avant d’atteindre la somme qui lui assure de garder « son » vélo pour lui, il se le fait voler en déposant un colis !

Jian a également 17 ans, il vit à Pékin dans une famille de niveau moyen, mais fréquente un bon lycée. Sa petite amie et tous ses copains ont leur propre vélo, mais lui n’en a toujours pas, malgré les promesses répétées de ses parents, qui doivent d’abord payer les études de la petite sœur. Un soir, il vole l’argent de la famille et s’achète un vélo. Vous devinez la suite : le vélo qu’il achète est le vélo volé de Guei (d’ailleurs pendant longtemps j’ai cru que Jian était le voleur, car le film est un peu ambigu sur ce point).

Guei, qui ne peut plus travailler sans son vélo, finit par retrouver le vélo. S’enchaînent alors des courses-poursuites et des vols successifs du vélo. Le tout est très bien filmé et vous permet de découvrir les paysages urbains de Pékin. Le scénario est efficace, avec même un peu de suspense qui monte progressivement au sujet du dénouement de l’histoire. Les personnages sont attachants, les deux acteurs Li Bin et Cui Lin ont d’ailleurs obtenu un prix d’interprétation à Berlin. Bref, un très bon film pour découvrir les problématiques de la Chine d’aujourd’hui avec un sujet initial basique mais accrocheur !

Partager cet article

Repost 0

commentaires