Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 06:37
Bonjour à toutes et tous, je reprends le cours de ma série, avec une première annexe en rapport avec le dernier article posté ("7 : la Révolution urbaine"), dans lequel je parlais de l'incroyable phase d'urbanisation que la Chine connaît depuis une vingtaine d'année et pour encore quelques temps.

Aujourd'hui, je vais donc faire un petit point sur la situation de Chongqing. Peut-être ne connaissez-vous même pas ce nom... pourtant, Chongqing est considérée par certains, notamment en Chine, comme la plus grande ville du monde, avec plus de 31 millions d'habitants (2,5 millions à Paris et 12 millions sur toute l'Ile-de-France). Curieux donc que personne ne la connaisse en France ! Voilà où se trouve Chongqing sur la carte de Chine :


Jusqu'en 1997, la ville était rattachée à la vaste province du Sichuan, mais elle a désormais acquis le statut de "municipalité de rang provincial". C'est d'ailleurs la ville possédant ce statut qui a la plus grande superficie sur la carte, les trois autres villes étant Pékin, Tianjin et Shanghai. 31 millions d'habitants, la plus vaste superficie, après tout, pourquoi ne serait-ce pas la plus grande ville du monde ?

Tout simplement car ce statut de "municipalité de rang provincial" ne correspond pas à ce que nous entendons par ville ou zone urbaine. En effet, la superficie de la province de Chongqing est supérieure à celle du Bénélux rassemblé ! Il y a donc des zones rurales entre les centres urbains, qui en réalité se concentrent autour du coeur de Chongqing, dont la population propre est entre 3,5 et 7,5 millions d'habitants suivant la méthode de prise en compte des travailleurs migrants.

map-of-chongqing.jpg
On voit bien qu'il y a beaucoup de vert tout autour, on est donc loin d'une mégalopole tentaculaire !

Chongqing n'est donc pas la plus grande ville mondiale (ni la plus grande de Chine), et encore moins ce que l'on pourrait appeler une "ville-mondiale", du moins jusqu'à présent. La preuve, c'est que peu de gens la connaissent en dehors de Chine, et moi-même, je n'en avait pas entendu parlé avant le milieu de l'année dernière. La ville n'a donc pas l'influence nécessaire pour assumer le statut qu'on lui prête.

Pourtant, Chongqing ne manque pas d'atouts, car sa localisation est très importante en Chine. Située sur le Yangzi, juste en amont du fameux Barrage des Trois Gorges, la ville est positionnée sur le grand axe fluvial qui relie la Chine du centre, amenée à se développer rapidement, au littoral déjà plus industrialisé.

Voilà, si on vous parle de Chongqing désormais, vous saurez où cela se trouve, et vous ne serez pas piégés par ce statut injustifié de plus grande ville du monde.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Val - dans Géographie
commenter cet article

commentaires

michel 03/01/2009 10:45

Il y a désormais plus de monde sur la "municipalité" de Chongqing que sur la conurbation de Tokyo.
Les comparaisons sont de toute façon très difficiles, car les définitions diffèrent. Ainsi par exemple, Tokyo au sens administratif n'est que très loin avec 8 millions d'habitants et ne fait 34 millions que si on lui rajoute les trois préfectures à l'ouest qui ne font pas partie de la préfecture de Tokyo. Et il y a aussi des zones rurales dans ces préfectures de l'ouest.
Le cas est un peu similaire avec New-York et Philadelphie qui sont deux villes très distinctes, mais se rejoignent. On a alors 32 millions (26 pour NY et 6 pour Philadephie, et on risque de se retrouver au dessus de la conurbation de Tokyo si on ajoute Allentown et Reading en train de se faire absorber par Philadelphie.
De son côté, au moins, la chose est claire administrativement avec Chongqing : c'est une municipalité, une des 4 qui répondent directement à l'autorité centrale sans passer par une province. Et la ville se peuple à une vitesse ahurissante, car on estime aujourd'hui qu'on est autour des 36 millions d'habitants, principalement par migration régionale. Car Chongqing est un haut lieu de l'industrie lourde chinoise, avec la quasi totalité des usines d'armement (c'est historique, le gouvernement s'était réfugié à Chongqing lorsque les japonais avaient envahi les villes de l'est lors de la deuxième guerre mondiale), et plus généralement une grande partie des industries mécaniques (vélos, petites motos, matériel agricole, voitures).
Le jeu de savoir quelle est la plus "grande" ville du monde est assez vain, car on n'y arrivera jamais, sauf à définir des critères objectifs précis qui ne peuvent être que compliqués et insatisfaisants selon un aspect ou un autre.
Même si on parle de choses presque indiscutables comme le plus grand barrage au monde (celui des trois gorges dont parle Valentin), il est battu en brèche par le fait que celui d'Itaipu (entre Brésil et Paraguay, près de la triple frontière avec l'Argentine) produit dans l'année plus d'électricité du fait que celui des Trois Gorges n'a pas la même capacité de production toute l'année.

Bref, pour revenir à la comparaison Chongqing/Tokyo, il est certain que la *municipalité* de Chongqing fait dans les 36 millions d'habitants (estimation 2008) tandis que celle de Tokyo (*préfecture* de Tokyo avec ses 23 arrondissements) fait entre 8 et 9 millions. Mais il est certain également que si on fait fi des divisions administratives, les chiffres entre la partie urbaine de Chongqing (estimée à 8 millions) et la partie urbaine de Tokyo plus les préfectures avoisinantes sont inversés, et que même dans ce cas, on peut se demander si ce n'est pas le bloc New-York/Philadephie/Reading/Allentown qui passe devant ...

Xeni 17/11/2008 12:11

De toute manière, même si on considérait la municipalité de Chongqing comme étant une ville, elle ne serait toujours pas la plus grande du monde : Tokyo, avec ses 35 millions d'habitants, la dépasse encore.
De quoi se rendre compte à quel point la croyance populaire induit abusivement en erreur...