Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 05:25
En venant en Chine, j'ai emporté quelques petits livres traduits en Français pour enrichir le blog au fur et à mesure de mes lectures. N'ayant pas eu beaucoup de temps depuis mon arrivée, j'ai commencé par le plus court : Le poisson de jade et l'épingle au phénix.

Couv-Livre-1.gif
Il s'agit d'un conte picaresque du XVIIe siècle, période visiblement très riche en texte de ce genre. Je l'avais acheté à la Fnac parce qu'il était dans la collection Folio à 2 euros, et qu'il était très court. Cela ne casse pas trois pattes à un phénix (;-)), mais c'est amusant à lire, quasiment d'une traite. Pour faire simple, c'est une histoire d'amour, scellée par les Dieux et les ancêtres, entre Xu Xuan, un jeune bachelier voué à une carrière de haut fonctionnaire, et une jeune femme, Rongniang, encore sans époux. Malgré l'aide de la domestique Quihong, la belle histoire va se compliquer quelque peu. Je ne vous en dit pas plus, afin de ne pas raconter la fin à ceux qui seraient tentés. Ce qui est assez intéressant, c'est de voir comme se mêlent des passages très raffinés à d'autres nettement plus crus, malgré toutes les métaphores très originales employées. On apprend également quelques éléments sur les moeurs de l'époque, le systèmes des épouses et des concubines et les concours impériaux.

Je souhaitais mettre un extrait, mais j'ai un peu peur d'en raconter trop en contextualisant. Je vous laisse donc simplement avec la morale finale du conte :

Porter son soin à bien agir,
Se garder bien de s'avilir !

Que dans les brumes d'un songe s'unissent les corps et se mêlent les âmes, qu'un phénix d'or prenne son vol divin et qu'un poisson de jade jaillisse de l'onde afin que mari et femme faits pour une union d'un siècle se trouvent en harmonie dès la première rencontre, n'est-ce pas là la marque de la convergence des volontés du Ciel? (...) Si les génération futures veillent à appliquer la règle "Porter son soin à bien agir, Se garder bien de s'avilir", ils sont assurés que les vertus dont ils feront preuve seront génératrices d'un immense bonheur !

Tout un programme ! Bonne journée,
V

Le poisson de jade et l'épingle au phénix, conte chinois du XVIIe siècle, anonyme, traduit et annoté par Rainier Lanselle, Folio, 1987.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Val 18/09/2007 01:17

@ chifonnette : Le seul moyen de trouver un livre que tu n'avais pas déjà lu était donc d'en prendre un au hasard à la Fnac, j'ai réussi ! ;-)
Merci pour ta proposition, je verrai plus tard, mais pour le moment, j'ai déjà un peu de lecture devant moi.

chiffonnette 17/09/2007 20:38

Mhhhh, ça fait envie! Je note va! Si tu as besoin de bouquins, sonne, je te ferai un colis!!

Val 17/09/2007 15:21

Salut, merci pour ce commentaire de ma 姑姑, qui s'écrit "gugu" et se prononce effectivement "gougou" à la française, et signifie tante paternelle ;-)
@+
V

mimine 17/09/2007 14:16

non, ce n'est pas mimine mais gougou!merci pour ce conseil de lecture .Tu as eveille ma curiosite donc je vais essayer de me procurer ce livre.Merci aussi pour ton blog que nous savourons régulièrement.On a l'impression d'etre avec toi ,c'est génial!par contre je renonce à mon projet d'apprendre le chinois, ça a l'air trop compliqué pour mes vieux neurones!!A bientôt le plaisir de te lire.
bisous