Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 06:55
Manger est vraiment une chose très facile en Chine. Vous trouvez des restaurants à tous les coins de rue, leur rentabilité semblant assurée par le fait que les Chinois eux-mêmes y mangent très souvent. La nourriture de base est assez bon marché (surtout comparée à la France), et le restaurant n'est pas un luxe exceptionnel que l'on s'offre pour célébrer un événement particulier.

Manger est aussi une chose très agréable en Chine, car les plats sont d'une incommensurable variété, et globalement tout est plutôt bon. La nourriture n'a pas toujours grand chose à voir avec ce que vous pouvez manger au restaurant chinois en France, car les plats y sont essentiellement cantonais et non pékinois. La variété est donc très appréciable. Par exemple, hier soir, nous nous sommes enfin décidés à aller manger un kaoya (enfin six vu qu'on était quinze...). Le kaoya c'est le nom du célèbre canard pékinois, véritable institution culinaire de la capitale.


Les cuisiniers viennent les couper devant nous.

2--Kaoya.jpg
3--Kaoya.jpg
J'ai mangé le 40312e canard de ce restaurant. C'est très peu face aux dizaines de millions affichés par le plus grand resto de Pékin... mais qui était trop loin pour nous.

Dans le même temps, cette semaine, nous avons déjeuné dans un restaurant absolument miteux, à moitié en destruction, qui habituellement ne doit servir que les ouvriers de chantier voisin, et nous avons merveilleusement bien déjeuner ! Tout cela pour 20 kuai à trois, soit même pas le prix d'un sandwich à Sciences Po.

Resto-pourri-2.jpg
Il y avait même une passerelle au-dessus des canalisations en construction pour accéder au restaurant !

Resto-pourri-1.jpg
La Chine offre des contrastes assez saisissants tout de même !

Partager cet article

Repost 0
Published by Val - dans Contrastes
commenter cet article

commentaires

chiffonnette 17/09/2007 20:41

J'en bave... Tu nous ramène des recettes?

Aude 08/09/2007 10:50

Oh ça me tente bien le canard laqué pékinois^^
gros bisous!