Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur mon blog !

IMGP0417.JPG
Je m'appelle Valentin Chaput, ou Xia Bing
en chinois (夏冰 : "glace de l'été"). En 2007-2008, l'année de mes 20 ans, j'ai eu la chance de partir un an apprendre le mandarin à Pékin dans le cadre de ma troisième année à Sciences Po Paris. J'étudiais à l'université de langues étrangères de Pékin, connue en Chine sous le nom de BeiWai, abbréviation de Beijing Waiguoyu Daxue (北京外国语大学).

Vous trouverez sur ce blog le récit de ma vie pékinoise en cette année olympique, des photos de mes voyages et des dossiers thématiques pour découvrir à mes côtés la richesse de la civilisation chinoise. J'espère que vous prendrez du plaisir à parcourir ce blog, et qu'il vous donnera envie de vous rendre en Chine à votre tour !

谢谢

 

Val----Qufu-FB-r--d.jpg

 

Retrouvez moi sur : 

Logo Linkedin2Logo Viadeo

4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 16:39
Dimanche, l'université nous a offert une petite escapade sur la Grande Muraille de Chine. Longue de 6000 kilomètres d'est en ouest, la Muraille comprend plusieurs sections ouvertes au public. La plus connue est peut-être celle de Badaling, mais nous sommes allés à la passe de Mutian yu, à une petite centaine de kilomètres de Pékin, et nous avons fait la promenade sur les remparts vers l'est, qui était la plus belle des deux directions possibles.



Parmi les mythes et légendes que le site a acquis au fil des âges, on entend régulièrement que la Muraille serait la seule construction humaine visible depuis la Lune. Il semble que cela est faux, car le serpent atteint certes les 6000 kilomètres de long, mais il ne fait qu'une dizaine de mètres de large. L'édifice reste malgré tout très impressionnant, surtout lorsque l'on monte des escaliers de plusieurs centaines de marches par une trentaine de degrés pour accéder au mur depuis la vallée. On dit en Chine que l'on ne devient un homme qu'après avoir réussi l'ascension jusqu'à la Muraille. Voilà une bonne chose de faite : maintenant que nous sommes des hommes, des vrais, nous avons droit à un beau spectacle :


La Grande Muraille vient en réalité de la réunion par le Premier Empereur Qin, unificateur de la Chine en 221 av.JC, de multiples sections de fortifications datant pour les plus anciennes du VIIe siècle avant notre ère. J'ai lu qu'il y aurait eu jusqu'à un million de gardes sur toute la longueur du mur, pour protéger l'Empire du Milieu des invasions mongoles venues du nord. Et lorsque l'on imagine les soldats monter les marches à la verticale, en armure, et par -20°C en hiver, on se dit qu'ils n'ont pas dû rigoler tous les jours...


Les portions d'escaliers sont en effet très impressionnantes (surtout par cette chaleur) : des marches consécutives de taille variable, des secteurs où l'on grimpe presque à quatre pattes et des passages très étroits, sans rampe pour s'aider à monter :




La Muraille reste un incontournable symbole de la Chine, et j'espère que j'aurai l'occasion au cours de l'année de faire d'autres sections proches de Pékin. Il y a quelques autres photos dans l'album (colonne de droite du blog).

Enfin, comme pour Yiheyuan, une petite photo que j'ai faite un peu par hasard, et que je trouve intéressante et évocatrice (on a d'ailleurs remarqué que les enfants n'ont aucune difficulté à gambader sur la Muraille alors que les adultes souffrent plus de la chaleur et de la pente) :

Partager cet article

Repost 0
Published by Val - dans Pékin
commenter cet article

commentaires

Sana 22/06/2010 18:37


c'est vraiment impressionant, c'est jusqu'à présent le meilleure moment de ma vie !!


Aude 05/09/2007 16:08

wahou!C'est très... vertigineux.
Tes photos sont très belles, j'aime beaucoup la derniere avec la petite fille en blanc.

gros bisous fréro.